mardi 3 octobre 2017

Une nuit au parc

Petite anecdote de voyage, d'Arudy à Lisbonne en vélo. 
Comme chaque soir nous nous étions posés dans un village, à Votigudino cette fois, à l'ouest de Salamanque. Le rituel, c'est une bière  et un plato combinado dans un bar puis on monte la tente à la nuit tombée dans un coin par là. Cette fois il s'agissait d'un petit parc au centre du village avec une belle herbe bien grasse.
Une fois installés, Aña remarque qu'il y a des bouches d'arrosage automatique mais je décrète que demain c'est vendredi jour du poisson et qu'on arrose pas le jour du poisson car le jour du poisson on arrose pas, c'est bien connu. 
Ça n'a pas manqué, la tente s'est copieusement faite rincée au lever du jour et nous aussi avec. Il faut dire qu'on avait pas vu une goutte de pluie ni de rosée depuis le départ alors il fallait bien mouiller un peu le matériel, que ça fasse un peu "aventure" ce voyage. Bref, c'est vraiment très dur ! 
Nous sommes entrés au Portugal vendredi, nous serons ce soir à Coimbra. Hier nous avons fait notre  millième kilomètre. Il nous reste 10 jours pour arriver à Lisbonne donc là ça va tourner à la farniente le long de l'océan, avec un temps toujours fantastique. 
Bref, c'est vraiment très dur…




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire